Flash Retra : hors du commun !

Bonjour les Amoureuses / eux  ❤ du Monde du Silence ?!

Connaissez vous les flashs sous-marin RETRA ? Probablement pas. Les leaders des flashs sous-marins se nomment INON, Sea & Sea, Ikelite pour les marques internationales. Il y a aussi Subtronic, une marque allemande avec un savoir-faire qui était déjà célèbre au temps de l’argentique. Tous proposent des flashs de différentes puissances et de différentes tailles. Plus ils sont petits, moins il sont puissants ou alors très chers. En macro photographie, ce n’est pas trop un problème. Par contre lorsque l’on veut photographier en grand angle cela pose des soucis, surtout en contre-jour dans des eaux claires. De même, la qualité de la répartition de la lumière est très variable. Flash sous-marn Retra

 

Au commencement

Vues du flash RetraEn février 2017, la société Retra UWT (underwater technology) annonçait la sortie d’un nouveau flash dont les caractéristiques étaient inégalées sur la marché. Cette société connue pour son Snoot unique en son genre le LSD (Light Shaping Device – Rien à voir avec la drogue de synthèse), possède une bonne réputation liée à son savoir faire et un carnet d’adresse de passionnés de photographie sous-marine. C’est donc avec ceux-ci que la société a dressé le cahier des charges: par les photographes, pour les photographes. Un premier modèle est sorti en 2018. Mais ce n’est pas tout, suite au succès rencontré, ils ont poussé les spécifications encore plus loin et une nouvelle version est sortie début 2020. J’ai craqué, j’en ai commandé un. Pourquoi ? Parce qu’il a des caractéristiques uniques qui compensent les limitations de mon appareil compact. Je vous détaille cela.

Caractéristiques
Comparaison de différents flashs
SB 105 – Inon Z-240, Z-330, Retra Pro
  • Aspect global: Il a la taille et le poids d’un flash Inon soit 102,5×130 mm pour un poids de 790g.
  • Il est fait d’aluminium ce qui permet une évacuation plus rapide de la chaleur produite par les éclairs de flash.
  • Il a une puissance de 150 Ws avec une lampe circulaire complète et une dôme.
  • La température de couleur est de 4900°K à plein puissance.
  • La lampe circulaire possède un temps de décharge plus faible que la normale. Cela permet un mode HSS plus efficace, plus puissant (nous détaillerons ce points plus loin).
  • La couverture angulaire de l’éclair est de 130°.
  • Il est possible de mettre des différents accessoires: diffuseurs, des réducteurs et des snoots.
  • La lampe pilote est placée au centre (pratique lors de l’utilisation des Snoots). Faisceau de 20 °.
  • Lampe pilote réglable en puissance.
  • Compartiment pour les batteries avec double joints.
  • Détecteur de fuite
  • Indication du niveau de charge des batteries
  • Commandes à l’arrière faciles à manipuler, même avec des gants.
  • Commande principale: choix d’un des 7 modes de fonctionnement du flash: Off, Test, On (= Manuel), TTL, Utilisateur 1, Utilisateur 2, SOS
  • Commande secondaire: réglage de puissance du mode principal sélectionné.
  • Configuration des modes utilisateurs (U1 et U2) avec une application sur son téléphone via Bluetooth.
Puissance et couverture

Retra ne communique pas de nombre guide pour le Flash. Cela peut se comprendre. Un flash peut avoir un nombre guide élevé car en son centre il y a une forte concentration de la lumière tout en ayant une chute rapide de la puissance lorsque l’on s’écarte vers les bords. Cela pénalise la qualité de la photo, surtout en grand-angulaire. Il faudra donc diaphragmer fort pour ne pas sur-exposer le centre de la photo (ce qui définit un NG élevé). Néanmoins, le reste de la photo sera vite sombre. Dans ce cas la répartition de la lumière n’est pas homogène. La puissance lumineuse n’étant pas uniforme mais plutôt concentrée. On a alors sur le papier un flash puissant mais dont la qualité de la répartition de la lumière est très mauvaise.

Bulbe de flash Retra ProDe la même manière, la couverture angulaire peut être sujette à discussion. Jusqu’où considère-t-on qu’il y a éclairage et donc que cela fait partie de la couverture angulaire. Vu la forme du dôme du flash ET de l’anneau d’éclairage la couverture pourrait être considérée comme étant de 180°. Mais la puissance n’y est pas maximale. Ici aussi, la comparaison de la diminution de l’éclairage en fonction de l’écartement du centre est plus intéressante.

Points de mesure par rapport au centre
Points de mesure par rapport au centre

Donc, Retra annonce la puissance de 150 Ws et une répartition de la lumière quasi la meilleure du marché (en fait la deuxième meilleure), juste derrière le flash de Seacam mais pour trois fois moins cher. Ceci est rendu possible grâce au bulbe de flash circulaire. Pour ceux que cela intéresse, une étude comparative de la répartition de la lumière a été effectué ici. Si d’autres marques sont plus puissantes au centre, la puissance chute rapidement en dehors et le flash Retra devient plus puissant. Cela veut dire que la lumière est d’autant moins uniforme chez les concurrents.

Chute de la lumière en fonction de l'écartement au centre
Chute de la lumière en fonction de l’écartement au centre
=> Retra ne communique pas sur le NG et la couverture qui ne sont pas représentatifs de la qualité de la lumière d’un flash.

=> Retra donne la puissance et l’excellente répartition de la lumière

La lampe pilote

Placée au centre, elle permet de faire la mise au point et de diriger le Flash lorsqu’il est équipé d’un Snoot sans avoir d’effet de parallaxe. Il s’agit d’une lampe de 500 lumens avec un réglage à 50 % ou 100 % de sa puissance. Il est également possible de faire varier plus finement cette puissance entre 1 et 100 % grâce aux mode U1 et U2 que nous verrons plus loin.Lampe pilote

Accessoires

Ceux-ci peuvent-être des diffuseurs qui modifieront la température de couleur de la lumière émise par le flash et la rendront plus douce. Il y a actuellement 3 types de diffuseurs:

  • White: il ne change pas la température de couleur qui reste à 4900°K
  • Wide: il réchauffe un peu la température de couleur en la faisant descendre à 4400°K
  • Shark: pour la photo de requin. Il réchauffe encore plus en faisant descendre la température de couleur à 3900°K

Diffuseur neutre
White

Diffuseur chaud
Wide

Diffuseur requin
Shark

Il y a aussi des anneaux réducteurs pour la photographie en Macro. ces anneaux réduisent l’angle de couverture

Anneau de réduction
Premier anneau de réduction

Anneaux complémentaires de réduction
Anneaux complémentaires au premier

Retra propose également leur fameux Snoot LSD (Light Shaping Device) qui permet non seulement de limiter la lumière qui éclaire le sujet, mais il permet aussi d’en définir la forme des contours ainsi que la netteté de ceux-ci.

Snoot LSD

Batteries

Il s’agit d’un compartiment pouvant recevoir 4 batteries au format AA. Ce compartiment est scellé par une vis qui maintient en place le capot. Ce dernier est équipé de deux joints. De plus, un détecteur d’humidité prévient s’il y a une entrée d’eau. Pour terminer, ce compartiment est étanche par rapport au reste du flash. Avec tout cela, il serait vraiment incroyablement malchanceux d’avoir une noyade du flash. C’est le seul modèle que je connaisse qui offre tant de sécurité.

Compartiment batteries
Deux joints et 4 batteries AA

Le flash possède également un indicateur de charge des batteries sur 4 niveaux. L’étalonnage de cet indicateur se base sur des batteries de type eneloop. En effet, Eneloop et eneloop pro en particulier sont les références du marché en terme de qualité. Si vous ne l’avez pas lu, vous pouvez lire mon article Quelles batteries pour mon matériel ?

Les niveaux de batteries indiqués sont les suivants:

  • 100 => 75 % : vert
  •   75 => 50 % : orange
  •   50 => 25 % : rouge
  •   25 =>   0 % : rouge clignotant

Selon mes premiers tests, soit les 150 flashs en pleine puissance sont exagérés, soit le niveau n’est pas très précis. Après 45 minutes en piscine à rendre un cinquantaine de photos en mode manuel et TTL en grand-angle et macro, le niveau est rapidement passé au rouge clignotant. Mais je ne suis pas arrivé au bout des batteries. Il faudra donc vérifier en plongée extérieure si j’arrive rapidement ou non à épuiser les batteries (des eneloop pro). D’après moi, ce serait l’indicateur qui serait pessimiste.

Comme pour le modèle précédent de flash, il est prévu courant 2020 d’avoir une extension de batteries pour ajouter 4 batteries AA supplémentaires qui viendront s’ajouter à celles déjà présentes. Le but étant d’augmenter l’autonomie (pour passer vraisemblablement de 150 à 300 flashs en pleine puissance) et diminuer le temps de recyclage / recharge qui est actuellement d’environ 3 sec à pleine puissance. Une diminution jusqu’à un temps de recharge compris entre 1,5 à 2 sec semble une attente raisonnable.

Les boutons

Les boutons sont grands, espacés et faciles à manipuler même avec des gants en eau froide.

Commande principale

C’est ici que l’on définit le mode de fonctionnement du flash.

  • Off: flash éteint
  • Batt / test: permet de vérifier l’état des batteries et de tester le fonctionnement du flash à la puissance demandée (commande secondaire)
  • ON: le flash fonctionne en mode manuel. Il déclenchera à la puissance voulue définie par la commande secondaire lorsqu’il recevra le signal. Le flash de l’appareil photo doit aussi être en mode manuel, c’est à dire sans émettre de pré-flash.
  • TTL: Le flash communiquera avec l’appareil qui devra aussi être en mode flash TTL. La commande secondaire permet d’ajuster la puissance de +3EV à -3EV en 13 étapes. Chacune corrigeant d’environ 1/2 EV.
  • U1: premier mode de fonctionnement utilisateur
  • U2: second mode de fonctionnement utilisateur
  • SOS: La lampe pilote émet un signal SOS en morse … – – – …
Différentes couleurs de témoins
Différents modes, différentes couleurs  pour savoir ce qui est actif d’un seul coup d’œil.
  • Magenta: position ON (mode manuel)
  • Cyan : position TTL (mode TTL)
  • Vert : position U1 (comportement en fonction du paramétrage dans l’application)
  • Orange: position U2 (comportement en fonction du paramétrage dans l’application)
Les 2 modes utilisateurs

Ici réside une fonctionnalité géniale. Il s’agit de la possibilité de configurer ces deux modes selon vos besoins. Cette configuration se fait à l’aide de votre téléphone via une application et une connexion Bluetooth. Cela se passe comme un charme.

Chacun de ces deux modes peu se voir attribué une fonctionnalité parmi 4.

  • Smart SL: Le mode esclave intelligent. C’est lui qui m’a décidé à acheter le modèle. Ce mode permet de mettre le flash en mode esclave tout en ignorant les pré-flash du TTL. Cela permet de faire fonctionner le flash en mode manuel lorsque votre appareil photo ne peut pas le faire. C’est par exemple le cas de beaucoup de compacts, même expert comme le Sony RX100M5. Le mode manuel permet une plus grande fiabilité de l’éclairage lorsque les condition sont changeantes. C’est aussi le mode indispensable pour utiliser des flashs déportés esclaves. Avant ce flash, je ne pouvait utiliser que mon Reflex.
  • Synchronisation Haute Vitesse (HSS; High Speed Sync) : pour permettre une prise de vue à des vitesses supérieures à la limite de synchronisation du flash de votre Réflex. Si vous n’avez pas un Réflex, ce mode ne vous est pas utile. Si vous en avez un, vous ne pouvez utiliser votre flash qu’avec des vitesses inférieures à 1/200; 1/250 ou 1/320 sec, parfois moins. Le flash envoie un éclair à la puissance voulue lors du déclenchement. Si vous voulez augmenter la vitesse certains appareils proposent un mode HSS. Le flash se met alors à scintiller durant l’exposition. Cela, peut de flash le permettent. La seule contre-partie est une puissance émise plus faible durant le scintillement. Cette limitation est commune à tout mode HSS. Néanmoins, la construction du bulbe de Flash Retra permet une puissance supérieure à celle des concurrents en mode HSS.
  • Lampe pilote variable : dans ce mode, la lampe pilote peut avoir sa puissance qui varie entre 1% et 100 % de sa puissance à l’aide de la commande secondaire.
  • SL faible puissance : Lorsque le flash donne trop de puissance, il permet de réduire la puissance au-delà des +3 / -3EV de la commande secondaire en mode TTL.
L’application Retra-uwt

Cette application est gratuite. Vous pouvez d’ailleurs la télécharger car elle joue également le rôle de guide de référence pour les différents matériel Retra. Vous pourrez ainsi voir en détails les fonctionnalités que je vous ai présentées.

Application RETRA

Outre la configuration des modes U1, U2 et de l’émission d’un signal sonore à l’utilisation, l’application recueille des données statistiques du flash comme l’état de la batterie, le nombre de flashs produits, n° de série, version du microgiciel (firmware), etc …

La connexion du flash au téléphone s’est faite directement sans aucun souci.

La commande secondaire

Elle permet de définir la puissance du flash ou de la lampe pilote (en fonction du mode utilisateur configuré).

Le bouton central

Il sert à allumer / éteindre la lampe pilote dans tous les modes sauf Test / batt. Dans ce mode il sert à tester le flash et démarrer la connexion Bluetooth.

Connexion
Connexion optique
La connectique Inon se visse parfaitement sur le détecteur Retra.
Convertisseur
Le convertisseur Retra.

La nouvelle version (2020) du flash ne possède que la possibilité d’être connectée via un câble optique. La connexion électrique a disparu. Si elle devait être nécessaire, Retra a développé un adaptateur qui transforme le signal électrique en signal optique mais uniquement en mode manuel, le mode TTL n’est pas supporté.

La connexion optique peut se faire soit avec une attache de type Inon qui se visse à la place du capuchon fourni, soit avec une connexion optique de chez Sea & Sea.

Conclusion

Apnée vitesse lenteJe suis très impressionné par ce flash. Les premiers essais en piscine sont parfaits. Je trouve que l’exposition est très bien gérée en TTL avec le Sony RX100M5Contre-plongée

J’ai pu plonger en extérieur avec ce flash et le Nikon D800. Ici aussi le TTL est excellent. Le flash travaillait avec un deuxième flash l’Inon Z-330. Pas de souci à ce niveau. Paradoxalement, cela fonctionne mieux qu’un Z240 et un Z330 ensembles. Du moins, de par mon expérience, je n’ai pas réussi à faire fonctionner correctement ces deux modèles différents de chez Inon en mode TTL. Il y avait toujours des sur-exposition / sous-exposition.

Lorsque le flash est rechargé il émet un petit “Bip” qui est bien pratique. Il est discret et évite de devoir vérifier si le flash est prêt. Je peux rester concentré sur l’appareil, la composition et la prise de vue.

Le seul bémol actuellement est l‘indicateur de charge des batteries. Comme déjà annoncé, il semble un peu pessimiste. il vaut mieux que cela soit dans ce sens. En extérieur, j’ai fait une centaine de déclenchement (manuel et TTL) sans être en pleine puissance et l’indicateur de charge était déjà au rouge. Néanmoins, je n’ai pas ressenti de ralentissement dans la recharge du flash. La sortie en 2020 de l’extension de batterie sera sans doute la bienvenue pour les longues plongées.

Les résultats des tests du premier flash m’ont convaincu d’en acheter un second. Voici quelques photos prises avec deux flashs Retra Pro.

Références

Pour plus de détails sur ce flash, vous pouvez vous rendre sur le site de Retra-UWT ou leur page Facebook.

L’installation de l’application vous donne accès à tout le fonctionnement de leurs flash. Elle est disponible sous Android et iOS.

Si vous avez aimé cet article, je vous serais reconnaissant de bien vouloir le partager et de vous abonner à ma page Facebook et à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” pour être averti des prochains articles concernant la photographie sous-marine.
 

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à téléchargerLivre gratuit gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”.

Je vous invite aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” Logo YouTubeou vous trouverez d’autres sujets et des compléments à ceux abordés dans ces articles.

 

D’ici notre prochain échange, je vous souhaite beaucoup de plaisir en photographie sub-aquatique !

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.