Edition et cadrage

Bonjour les Amoureuses / eux du monde du silence !

Comment vous libérer de certaines contraintes imposées par l’histoire de la photographie et les constructeurs d’appareils photos ? Comment laisser libre cours à votre imagination et votre créativité ? Vous avez remarqué le nombre de formats de photos standardisées ? Vous avez généralement le choix entre des formats allongés 2/3 ou 4/3. Les plus chanceux peuvent choisir du 4/5 ou 5/7 voir du 1×1. Ce sont des standards imposés par l’histoire de la photographie et les constructeurs les ont maintenus même après l’arrivée du numérique. Il est vrai que les cadres que vous trouverez en grande surface vous “imposent” aussi ces formats. Mais ce ne sont pas les seules possibilités. Voici un moyen de briser la chaîne du cadrage !

Cadrage 3/2
Cadrage 5/4
Liberté

Rien ne vous empêche de retraiter vos photos après les avoir prises. Aux “extrémistes” (;-) qui disent que ce n’est pas cela la photo, je répondrai que nous devons alors avoir un appareil pour chaque type de photo que nous voulons faire ou avoir un appareil qui fait tout, y compris ce que fait un ordinateur. Nous avons de tout temps (depuis l’apparition de la photographie) retouché, modifié les photos dans les chambres noires et sur l’ordinateur.

Le recadrage s’apparente simplement à la découpe d’une photo avec une paire de ciseaux. Vous pouvez donc très bien choisir les rapports que vous voulez en dehors des standards classiques. Ces rapports (plus ou moins allongés) et leur orientation (vertical / horizontal) modifient la perception, la sensation qu’a le spectateur en regardant votre oeuvre.

Votre logiciel de retouche de photos vous permet de faire les recadrages. Cette transformation vous permet de modifier votre composition en changeant les différents éléments suivants:

Le brochet est un peu perdu. Pris sur le vif, il n’est pas resté. Je n’avais que cette photo de disponible.
Recadré en carré (1×1), il prend plus d’importance. Placé dans la partie supérieure il donne de la tension, c’est moins tranquille que juste au milieu. Les 3 brins clairs pointent vers le sujet.
  • La masse visuelle: en  donnant plus ou moins d’importance à votre sujet
  • la position du sujet dans la photo (p.ex. le principe des tiers)
  • l’axe de lecture horizontal (plus ouvert) ou vertical (plus directif)
  • le dynamisme en pivotant la photo  pour accentuer ou atténuer les diagonales
  • la tension: en rapprochant ou écartant votre sujet des bords de la photo

 

Possibilité

Outre la liberté artistique d’explorer les déclinaisons d’une photo, il ne nous est pas toujours possible de prendre toutes les photos dans tous les sens que nous voudrions.

  • Le sujet ne reste pas en place: il bouge ou s’en va
  • La lumière ne le permet pas
  • L’environnement ne nous permet pas de nous mettre dans la position voulue
  • Notre matériel nous empêche de nous positionner idéalement
  • Les limites de notre appareil: En macro par exemple, le grossissement de notre appareil

Il ne tient qu’à nous d’utiliser d’autres outils (l’édition, le recadrage, …) pour contourner ces obstacles et obtenir ce que l’on veut.

Le gammare est un peu perdu, je l’ai mis dans le tier supérieur droit, et il regarde vers le bord du cadre. La partie sombre à droite étant alors gênant.
En recadrant en carré (1×1), j’ai aussi repositionné le sujet: il regarde toujours vers le haut, mais il a proportionnellement plus d’espace. En outre, son œil est au centre. Même s’il est petit, il est repérable et son importance est augmentée par le “poids” de sa position.

 

FINALITé

En fonction de la finalité de votre photo (Internet, Instagram, livre photo, cadre au mur), le rapport hauteur / largeur sera plus ou moins contraint. Le plus flexible est une photo pour le Web. Instagram a certaines contraintes et préfère les photos carrées. Si vous souhaitez encadrez votre photo, vous avez différents choix allant des standards bons marchés au cadre premium sur mesure. Les services d’impression sur Internet offrent des panoplies de format et de support. Leurs coûts sont démocratiques et permettent d’imprimer presque tout ce que l’on veut quitte à parfois prendre sa paire de ciseaux pour couper des bords blancs excédentaires.

  

Ces trois photos cadrent le même sujet différemment.

La première étant une peu petite. C’était pourtant le maximum possible par l’objectif.

La seconde dans un rapport 2×3 (aussi noté 2/3) donne plus d’importance au sujet.

La troisième a juste un rapport différent de 16×9 (le 16/9 de votre télévision). On a un peu plus l’impression que le sujet descend de par l’orientation verticale plus étroite. C’est un peu plus comme un tuyau.

Ci-dessous, un recadrage de la même photo dans un format carré pour faire un zoom sur les détails disponibles du sujet.

Le sujet est en plein milieu incitant à une idée de stabilité. Or d’autres éléments de la photo indiquent le dynamisme: diagonale vers le bas, hydracarien en déplacement. La photo suivante rajoute du dynamisme en laissant suggérer l’avancées du sujet vers le bas à gauche.

Conclusion

Faite l’essai de prendre un sujet, une photo qui vous plait et travaillez en des copies en modifiant le cadrage et l’orientation. Vous aiguiserez votre œil, vous découvrirez vos préférences. Cela vous sera utile pour vos prochaines photos.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook pour être averti des prochains articles concernant la photographie sous-marine.
Je vous invite aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” ou vous trouverez d’autres sujets et des compléments à ceux abordés dans ces articles.
La partie de gauche ne présente aucun intérêt. J’avais dans l’idée de faire du carré pour ce portrait. Le modèle étant centré.
L’image finale recadrée avec l’œil du modèle au centre. Les espaces inutiles ne sont plus présents.

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.