Comment progresser plus vite ?

Bonjour les amoureux/ses du monde du silence,

Vous aimez la plongée et la photographie. La photographie sous-marine est faite pour vous. Cependant les résultats ne sont pas au rendez-vous assez souvent, cela patine, vous avez l’impression de faire du sur-place.

Rassurez-vous c’est normal, comme tout art cela prend du temps et surtout du travail pour le maîtriser.

La bonne nouvelle c’est qu’ayant identifié cela, il est possible d’accélérer la courbe d’apprentissage: en photographiant plus, plus souvent, plus consciemment.

Saisir l’occasion de chaque plongée pour photographier, travailler des techniques ou en essayer des nouvelles.

Comme lorsque vous avez appris à plonger, votre “aquacité”, votre consommation, votre orientation, … se sont améliorées au fil du nombre des plongées et de vos entraînements.

Pour la photographie c’est la même chose.

Photographiez plus

Faites des plongées plus longue pour profiter de l’occasion au maximum. Vous savez comme moi que partir plonger cela prend du temps (dès que l’eau a plus de 10°, je fais au moins une heure et à partir de 20°C j’aime rester deux heures entre deux eaux). Si vous n’habitez pas en bord de mer ou proche d’un lieu de plongée, cela vous prend vite plus d’une une demi-journée. Pour ma part c’est tout de suite 5 à 6 heures pour une plongée d’une heure. Alors, pour améliorer le ratio “temps sous l’eau / temps total”, il faut allonger le temps passé sous l’eau. Vous pourrez alors faire plus de photos dans les conditions réelles et travailler vos idées de photo et vos techniques.

Photographiez plus souvent

C’est primordial. N’attendez pas l’idée de génie pour prendre votre appareil. Les idées viendront avec le travail. C’est le boitier dans les mains, les yeux dans le viseur ou derrière l’écran que vous éveillerez et entraînerez votre inspiration. Elle a besoin de temps, de calme, de patience, d’expérience. Si votre muse ne se manifeste pas aujourd’hui, elle sera nourrie par votre travail et elle reviendra plus forte la prochaine fois.

Pour photographier plus souvent voici trois façons de le faire

  1. Sortez plonger plus souvent dans des lieux que vous connaissez si vous avez une idée de ce que vous voulez y faire. Sinon, allez ailleurs ou dans d’autres lieux que ceux dont vous avez l’habitude. Profitez-en pour découvrir d’autres endroits. Ils pourraient vous surprendre et vous inspirer. Si vous n’y allez pas, ils ne le feront pas. Sortez plonger plus souvent et essayez de faire deux plongées par jour. Comme je l’ai dit cela peut évidemment vous demander plus d’une demi-journée et ce n’est pas toujours évident de concilier la vie de famille en même temps. Voyez si vous pouvez plonger de nuit et de temps en temps grigoler sur vos heures de sommeil(sans exagérer).
  2. Si comme moi vous vous entraînez en piscine: prenez votre matériel avec vous. Offrez-vous des entraînements en piscine pour photographe. Des longueurs (je recommande 1 km avec votre caisson en main) pour la condition physique et ensuite vous faites des photos en piscine. Sans doute trouverez vous des âmes complices pour jouer les modèles. Faites un reportage sur l’entraînement de votre club de plongée, ou celui des apnéistes, de hockey sous-marin, …
  3. Prenez l’appareil que vous utilisez sous l’eau et photographiez avec lui … sur terre. Vous apprendrez à mieux le connaître et à expérimenter des prises de vues qui pourraient être tentées sous l’eau. Connaître votre appareil est primordial pour être plus rapide sous l’eau et savoir ce qui est possible ou non et comment le réaliser.

Photographiez plus consciemment.

Evidemment photographier plus et plus souvent en poussant juste sur le déclencheur est stérile. Pensez à ce que vous voulez faire.

Pour cela préparez vos plongées photos:  basez vous sur une idée/un thème et choisissez votre lieux de plongée en fonction. Si le lieux est imposé, choisissez un thème qui y est propice. En piscine prenez des jouets pour la macro, ou un voile et une lampe (ou d’autres accessoires)pour habiller un modèle. En extérieur, renseignez-vous sur ce qui peut être observé, la configuration des lieux vous donnera aussi des idées.

Posez des questions, cherchez de nouveaux thèmes. Si vous ne savez pas comment vous y prendre ou que vous bloquez sur une technique, un sujet que vous traitez, faites des recherches, demandez de l’aide auprès de personnes qui pourraient répondre à vos questions.

Après la plongée, traitez, développez, analysez vos photos. Cela vous permettra de voir ce qui pourrait être amélioré, ou changé et cela vous donnera de nouvelles idées pour les prochaines séances de photographie.

Si vous en avez l’occasion, partagez et discutez de vos photos avec des amis ou des réseaux sociaux qui ne font pas que dire ‘joli’, ‘belle photo’, ‘superbe’. Cherchez des personnes qui vous diront: “Dans ta photo il y a ceci ou cela qui me dérange”, “Pourquoi as-tu fais cela ?”, “Essaye un peu ceci”, “Je pense que tu gagnerais en faisant attention à …” Bref, recherchez des commentaires constructifs qui vous feront réfléchir et évoluer.

Maintenant vous savez ce que vous avez à faire: préparez votre prochaine séance de photos sous-marine et planifiez une plongée bien longue pour en profiter au maximum.

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.