Villers 2 Eglises: Maintenant pour les Photographes aussi

Bonjour les Amoureuses 😍/ eux du Monde du Silence,

De la photo à Villers ?

Les Français du Nord et les Belges qui lisent cet article connaissent sans doute la carrière de Villers deux Eglises. Située dans une région déjà riche en sites de plongée, elle cultive ses particularités. Il est vrai qu’elle n’est pas très grande, relativement encaissée et bordée d’arbre. Cela la rend assez sombre. De plus les arbres produisent des feuilles qui vont créer des dépôts dans le fond. Ceux qui n’y ont pas plongé récemment (fin 2019), ont sûrement gardé à l’esprit une carrière à la visibilité médiocre au mieux et déplorable au pire. J’y étais allé en 2017 pour faire quelques photos et je suis sorti en me disant “Quelle perte de temps”. Pourtant, c’est le lieux de ma première plongée. Je l’affectionne particulièrement ❤pour sa forme atypique aussi bien celle de son périmètre que celle des courbes de niveau irrégulières: plateaux, failles, blocs, … Elle possède aussi pas mal d’éléments restés de l’époque de son exploitation: poulies, câbles, rails, échelles, pompe mobile, chaudière, chariot … Depuis plus de 20 ans on y trouve aussi des objets placés pour faire plaisir aux plongeurs:  camionnette, pédalo, moto de police, miroir, barques, … Tous ces objets sont autant de sujets potentiels pour faire de la photo. Question faune et flore, il y a des petites moules d’eau douce, sterlet, carpe, perches, …

Donc, en théorie, cette carrière devrait ravir les photographes … Si seulement la visibilité pouvait permettre d’en profiter.

Une métamorphose

Greg et son épouse Vanesse (Vanessa) ont reprit la gestion de la carrière courant 2019. Leur volonté est d’offrir un site de plongée agréable et sécurisé pour tous les passionnés d’immersion.

Greg est plongeur scaphandrier. Il effectue des travaux sous-marins en tant qu’indépendant. Il est donc à l’aise pour aménager la carrière. En reprenant la gestion, il a remis en fonctionnement le “bulleur“. Un compresseur qui débite sous 4,5 bars de l’air à travers un tuyaux long de 25 mètres qui se ballade jusque 25 mètres. Ce tuyau est percé pour laisser s’échapper de l’air à intervalles réguliers tout le long. De plus des petites plaques de cuivre permettent d’avoir de l’oxyde de cuivre dans l’eau qui évite la prolifération des algues et aussi les invertébrés.

Un émetteur d’ultra-sons permet également de limiter l’expansion du phytoplancton.

Greg voudrait également mettre en place un filtrage par lagunage pour ne pas tuer tous les invertébrés de la carrière (éponges, moules gammares et autres crevettes) mais cela demande un investissement important. Il doit d’abord aménager d’autres facilités et faire rentrer de l’argent pour financer cela.

Cela fonctionne ?

Hé bien OUI ! J’ai été vraiment étonné. Bien que j’avais des tas de photos pourries lors de mes dernières tentatives, j’y suis retourné car j’avais vu sur leur page Facebook des photos incroyables. Peut-être était-ce le coup de chance ? La journée claire des 10 dernières années ? J’ai alors vu d’autres prises de vues vidéo. J’ai entendu des personnes qui m’ont dit que c’était clair en continu, … J’ai donc voulu m’en assurer et surtout voulu en profiter pour faire des photos de cette carrière que j’affectionne particulièrement.

Avec Valérie, nous nous sommes rendu tôt sur place un dimanche matin. Équipés d’un grand-angle 16-35 mm et d’un flash esclave déporté, nous voulions faire quelques prises de vue avec différentes épaves.

Villers deux églises reste une carrière sombre, surtout en automne-hiver car le soleil ne touche (quasi) pas la surface de l’eau. En effet, la carrière encaissée et bordée d’arbres joue la timide devant les rayons de notre astre du jour. Lors de ma prochaine plongée, je ferai des photos avec le fish-eye 8-15 mm pour pouvoir me rapprocher encore plus des sujets. Sur le fond vers 20 mètres et au-dessous, c’est un peu de la plongée de nuit en continu. La composition n’est pas évidente. En effet les espaces à remplir et à éclairer ne sont pas faciles à gérer car le cadre de l’appareil ne se distingue pas vraiment (surtout en visée Réflex). Outre la partie “Technique”, le choix artistique des espaces négatifs (les vides) est à considérer avec attention pour garder des équilibres et des points d’attention forts.

Sur le fond, il y a pas mal de dépôts. Dès que l’on bouge un petit peu, il y a beaucoup de suspensions très fines qui se lèvent. Greg a déjà fait des essais de pompage de cette vase. Si techniquement cela fonctionne, cela fait chuter temporairement la visibilité. Greg a donc décidé de laisser cette tâche pour plus tard.

Dans les premiers mètres, l’eau est plus lumineuse et donne un beau vert émeraude sur les photos. La composition est dès lors facilitée.

Paradoxalement, la petite taille de cette carrière et la “grande taille” des objets qui s’y trouvent offre un terrain de jeu idéal pour le grand-angle. Je reviendrai aussi sûrement avec un objectif macro pour chasser la vie de petite taille.

CONCLUSION

Cette carrière est un bel espace pour donner libre cours à sa créativité, pour travailler la technique et mettre en valeur le passé de ce site d’extraction. J’y reviendrai volontiers et sûrement lors de l’ouverture un vendredi soir (voir plus bas les heures d’ouverture). Dès que ce sera possible, j’organiserai également des cours de prise de vue sub-aquatique.

Voici une petite présentation et quelques photos.

Les services proposés

Pour avoir les dernières information, visitez:

Vous y retrouverez le détails des offres mentionnées ci-dessous;

  • Les plongées à 4 € la première plongée et 2 € la seconde.
  • Une piscine en plein air assez grande pour permettre une initiation.
  • Des heures d’ouverture importantes:
    • Mardi, Jeudi, Vendredi: mise à l’eau de 18.00 à 20.00
    • Samedi et Dimanche: mise à l’eau de 10.00 à 16.00
  • Des gonflages (200 bars) à des prix démocratiques (de 2,5 € à 5 €). Deux compresseurs et 6 tampons.
  • Une petite restauration (croque-monsieur, soupe) comme des plats plus consistants (steack, raclette, …) Pour ce que j’en ai goûté c’est bon et très bien présenté.
  • Des animations et soirées régulièrement organisées.
  • Un espace Barbecue à disposition (boisson à prendre au bar)
  • Un espace pic-nic (boisson à prendre au bar)
  • Possibilité de loger en camping
Les projets à venir et en cours
  • Greg souhaite faire passer l’agrément de conformité PADI afin que cette carrière soit homologuée pour le passage de brevet.
  • Réaménager l’accès au compresseur.
  • Installer un plateau à -6 m avec poulies pour suivre la variation de niveau
  • Le filtrage par lagunage
  • Un ascenseur vers la mise à l’eau pour le matériel lourd

Au terme de mon entretien avec Greg, je dois vous avouer que j’étais impressionné par l’énergie, la gentillesse et la volonté qui anime ce couple dans leurs idées d’entreprendre. Plongeurs, photographe ou non, je ne peux que vous inviter à (re)découvrir cette carrière unique en son genre. En plongeant et consommant sur place, vous vous ferez plaisir ET vous financerez l’amélioration de ce centre de plongée. En effet tous les bénéfices dégagé par les plongées, les gonflage, la restauration, … sont intégralement réinvestis dans l’amélioration du site dans son ensemble.

Voici une vidéo qui présente la carrière en surface et sous l’eau.

D’ici notre prochain échange, je vous souhaite de longues plongées pleines de belles photos.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook pour être averti des prochains articles concernant la photographie sous-marine.
Je vous invite aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” ou vous trouverez d’autres sujets et des compléments à ceux abordés dans ces articles.

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.