Utilisation d’un réflecteur blanc

Salut les Amoureuses /eux du Monde du Silence,

Nous sommes tous conscients que la photographie n’est possible que grâce à la lumière.  En plongée, nous devons dans la plupart des cas apporter cette lumière pour redonner des couleurs à ce Monde du Silence. En photographie rapprochée / macro nous devons fermer le diaphragme pour obtenir une zone de netteté (profondeur de champ) suffisante (Voir l’article “L’ouverture”). Dès lors, nous devons aussi apporter de la lumière si nous ne voulons pas risquer un flou de bougé avec une vitesse trop lente ( = durée d’exposition trop longue) ou si nous voulons éviter trop de bruit / grain avec une sensibilité (ISO) trop élevée. Ces deux paramètres permettant d’ajuster l’exposition avec un diaphragme fermé. Si nécessaire, je vous invite à (re-)lire les articles sur le sujet (le triangle de l’exposition):

  1. Le triangle de l’exposition (Vitesse)
  2. Le triangle de l’exposition (Diaphragme)
  3. Le triangle de l’exposition (Sensibilité)

Bref, revenons à nos moutons.

Apporter de la lumière en photographie macro (rapprochée) est nécessaire, même vital. Nous avons cassé notre tirelire pour nous offrir un beau flash ou une belle lampe. Oui: une pièce.

Peut-être avez-vous ensuite fait des photos pour remarquer que vous avez des ombres marquées. En faisant quelques recherches, cous lisez que deux sources de lumière c’est mieux qu’une car la seconde permet de “déboucher les ombres“. Ce qui veut dire (sans devoir aller chercher un tire-bouchon) que cette seconde source apporte de la lumière pour atténuer les ombres.

Eclairage avec un flash (ou une lampe) à droite. La partie à gauche est dans l’ombre du sujet par rapport à la source de lumière. A tel point qu’une partie est pratiquement noire et sans détail.

Cette ombre portée par la première source de lumière est d’autant plus marquée que la source de lumière est proche. Or en photographie rapprochée c’est souvent le cas.

D’accord, il faut une seconde source de lumière mais le budget n’y est pas: un deuxième flash, un deuxième bras pour le fixer, adapter le caisson pour qu’il puisse accepter le second bras, … cela fait un paquet d’euros.

Et si je vous montrais une alternative bon marché ?

Le réflecteur blanc !

En prenant une plaque de plastique blanc positionnée en face de votre première source et de l’autre côté du sujet, vous allez refléter une partie de sa lumière. Elle sera moins puissante car :

  • Elle aura parcouru une plus grande distance
  • Elle sera en partie absorbée par la plaque
  • Elle sera réfléchie et diffusée par la plaque.

Ce n’est pas grave : nous n’avons pas besoin d’éliminer l’ombre mais simplement de l’atténuer. Cela évite également de donner une photo trop plate en lui donnant de la profondeur par la différence d’éclairage.

Eclairage avec un flash (ou une lampe) à droite et une plaque blanche à gauche comme réflecteur. La partie gauche est éclairée par la lumière réfléchie.

Cette technique est aussi utilisée en surface dans les studios ou les prises de vue en extérieur. Ce sont de grands réflecteurs en toile blanche, argentée ou dorée qui se replient. Sous l’eau c’est plus difficile à installer et à utiliser. Par contre une plaquette blanche pour la photo rapprochée, cela  peut être très utile et cela prend peu de place.

Une simple plaque de plastique peut jouer le rôle d’un réflecteur pour renvoyer la lumière de la source principale et éclairer ce qui est normalement dans l’ombre du sujet.

Avantages:

Inconvénients:

  • La manipulation et le positionnement ne sont pas toujours aisés. Il faut faire attention à la faune et la flore pour ne pas les abîmer. Avec une rotule et un pied, cet inconvénient disparaît.
  • Peu adapté au grand-angle. Même en photographie rapprochée le grand-angle risque de faire apparaître le réflecteur blanc dans le champs de vision. Solution: un recadrage ultérieur est possible vu le nombre de pixels que nous avons à notre disposition.

J’attends des pièces pour effectuer un petit montage qui devrait faciliter l’utilisation de ce type d’accessoire. Abonnez-vous à ma page Facebook pour ne pas rater la sortie de cet article dans les prochaines semaines.

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”.

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

2 Comments

  1. Étant photographe le réflecteur ok .
    Tu ou vous oubliez que si le plongé d un zodiaque ou même du bateau.
    Moi j espère tj que le matos tiens ( dérivant ou mer houleuse).
    Moi j ai résolus le problème angle flash qui couvre un 60mm macro vitesse 1/60 f:8 iso 200.
    Et si trop foncé je descends au 1/30si l eau est calme.

    1. Bonjour,
      En effet, il est possible d’éclairer son sujet frontalement pour couvrir un 60 mm macro (en reflex). Cela donne une photo correctement éclairée. Dès que l’on souhaiter donner un peu de douceur, ou faire ressortir le relief par un éclairage latéral, une seconde source est appréciable.
      Ensuite, les personnes ayant un compact, le mode macro est souvent de la proxy au grand angle, une seconde source permet de déboucher des ombres parfois plus présentes selon le sujet.
      Il est vrai également qu’emporter un mini studio n’est pas à considérer pour toutes les plongées. De mon côté, je n’ai pas souvent l’occasion de plonger depuis un bateau. C’est plus souvent du bord: en carrière, lac, bras de mer fermé ou avec faible courant. Principalement parce que je veux pouvoir photographier à l’aise ;-).
      J’ai aussi la mer du Nord, mais c’est plus rare et je plonge alors avec du matériel plus limité.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.