Objectif Charabia

Salut les Amoureuses .eux du Monde du Silence !

Je voudrais éclaircir quelques points de vocabulaire et des expressions que nous entendons lorsque l’on nous parle des objectifs pour la photographie sous-marine (et terrestre aussi).

L’aberration chromatique

Il s’agit aussi d’un défaut de l’objectif. Celui-ci n’a pas d’intérêt artistique au contraire du vignetage qui est parfois recherché. Comme vous le savez la lumière blanche est composée de plusieurs couleurs. Vous pouvez le constater lorsque celle-ci passe dans un prisme.

Hé bien il arrive que votre objectif se comporte un peu comme un prisme et n’arrive pas à diriger tous les rayons lumineux des différentes couleurs au même endroit. Cela se voit surtout lors de forts contrastes et des franges bleues et rouges apparaissent alors. 

L’aberration chromatique donne ici une frange bleutée

Certains logiciels comme Lightroom permettent de faire une correction de ce défaut 

Lightroom permet de corriger l’aberration chromatique en 1 clic
L’aberration chromatique a été supprimée
La focale

C’est une caractéristique très importante de votre objectif. Elle s’exprime en mm (millimètres). Si la focale est petite nous parlerons de grand-angle. Si la focale est grande nous les appellerons téléobjectifs. Voyons ci-dessous de quoi il s’agit plus précisément.

Grand-angle
Nikon fisheye – 16 mm – DX

Les objectifs grand-angles sont ceux qui ont une focale inférieure à 35 mm (limite qui peut se discuter). Ils ont une profondeur de champs plus grande et sont généralement utilisés pour faire des photos d’ambiance. Ils exagèrent les lignes de fuite et les perspectives. Ils déforment et ne font pas des portraits très flatteurs. Ils ont une distance minimale de mise au point plus faible ce qui permet de se rapprocher du sujet. S’il est assez grand (p. ex. un spirographe) il peut prendre une grande place dans l’image et en contre-plongée avec la perspective plus poussée de ce type d’objectif, vous obtenez une belle photo de type CFWA (Close Focus Wide Angle que l’on peut traduire par Mise au Point Proche au Grand Angle). Les grands angles couvrent donc une grande zone et incluent donc beaucoup d’éléments. La composition demande donc plus d’attention pour ne pas avoir d’éléments indésirables qui se retrouvent dans la photo.

Télé-objectif

Les télé-objectifs ont des focales qui commencent à partir de 70 mm (limite qui peut se discuter). Ils ont une profondeur de champ plus faible. Ils permettent de rapprocher les sujets distants, d’éviter d’inclure trop d’éléments dans la photo. Cela facilite la composition par isolation du sujet (cf. Améliorez vos photos grâce à l’isolation). On dit aussi qu’ils “compressent” les éléments. En plongée ils sont peu utilisés sauf en eau claire pour faire de beau portrait de poisson et en macro où une focale aux alentour de 100 mm permet de faire de belles prises de vue car la distance minimale de mise au point (la distance la plus proche où l’on peut prendre la photo de notre sujet) est plus grande. Les sujets ont moins peur et se laissent photographier. Cependant cette distance accrue entraîne une couche d’eau plus importante et donc plus de particules, … Dans une eau trouble, cela donne de piètres résultats. Vous pouvez alors ajouter des compléments optiques pour augmenter le grossissement et diminuer la distance par rapport à votre sujet (cf. Les compléments optiques macro)

Zoom et Focale fixe
Nikon 10-24 mm DX

Un “Zoom” est un objectif dont la focale peut varier. Par exemple un 24-70 mm est un objectif qui va du “grand-angle” 24 mm au petit téléobjectif 70 mm en passant par la gamme intermédiaire. Si cela semble génial lorsque vous voyez un “28-300 mm” qui vous permettrait de photographier des paysages, des portraits et des animaux éloignés, ils ont des inconvénients:

  • Ce sont toujours des compromis: ils n’excellent en rien
  • Ils sont plus mauvais aux extrêmes (ex:  à 24 mm et à 300 mm)
  • Ils sont en général moins lumineux si l’écart de focales est plus grande (Ils ne laissent pas entrer beaucoup de lumière)
  • Moins ils sont chers, moins ils sont bons ou autrement dit pour avoir un bon zoom il faut mettre le prix.

En Plongée: des zooms peuvent être intéressant dans les grands-angles:

  • 10-14mm rectilinéaire, 10-17 mm Fisheye de Tokina pour les formats APS-C
  • 17-35 mm rectilinéaire ou le 8-15 mm Fisheye en plein format.

N.B.

  • Rectilinéaire = conserve les droites: une droite reste une droite (autant que faire se peut).
  • Fisheye: les droites sont fortement courbées mais donnent un plus grand champ de vision et permettent une mise au point plus proche du sujet.

Une focale fixe est un objectif avec une seule focale. Par exemple un 16 mm. Il faut noter que ce type d’objectif est uniquement disponible pour les appareils Reflex et Hybrides. Tous les compacts ont des zooms car il n’est pas possible de changer l’objectif. L’appareil doit donc faire un peu de tout.

Nikon 60 mm Macro – ouverture maximale de f2.8

Les avantages des focales fixes sont:

  • Une qualité nettement supérieure pour un prix identique
  • Il sont plus “lumineux” (= leur diaphragme s’ouvre plus et peut laisser passer plus de lumière)
  • Pour une qualité équivalente, ils sont nettement moins chers qu’un zoom

Par contre il faudra se déplacer pour modifier le cadrage plutôt que de tourner la bague du zoom. A noter qu’en zoomant, vous modifiez la focale et donc aussi le rendu des perspectives, lignes de fuite et la compression des distances. Ce n’est donc pas qu’une question de cadrage.

En Plongée: Des focales fixes sont plus généralement dédiées à la macro (40 mm, 60 mm, 100 ou 105 mm). Il existe cependant des objectifs très grand-angle comme le 16 ou le 15 mm rectilinéaire ainsi que le 16 mm fisheye (qui couvre 180 ° sur la diagonale) qui sont dédiés aux ambiances et au CFWA (voir plus haut) avec une qualité exceptionnelle.

Cependant, plus l’angle de vue est grand, plus le contrôle des flashs est important (voir difficile) car ils seront d’autant plus vite visibles (directement ou indirectement) sur l’image créée.

Pré-objectifs humides

Comme le nom le laisse supposer, ce sont des optiques qui se placent devant l’objectif de votre appareil photo afin d’en modifier ses caractéristiques. Il en existe qui se placent directement sur les objectifs et ils peuvent être embarqués dans les caissons. Pour les appareils compacts, c’est plus rare et il a donc été développé des pré-objectifs que l’on peut fixer et enlever du caisson, sous l’eau. Ce qui justifie leur adjectif “Humide”. Il existe deux catégories: celles pour le Macro et celles pour le grand-angle.

Le pré-objectif macro avec l’adaptateur à baïonnette monté sur le caisson de l’appareil photo

Macro: ces compléments optiques existent pour les appareils compacts et les Reflexs. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire les articles déjà publiés à ce sujet: Compléments optiques Macro pour les compacts et Compléments optique macro pour les Réflex

Grand-Angle:

Nauticam – Complément optique grand-angle

ces compléments n’existent que pour les compacts (à part peut-être une ou l’autre prototype pour Réflexes et Hybrides). Comme les zooms des compacts sont limités en général à 24 ou 28 mm  (pour rappel, c’est un compromis), il est nécessaire d’ajouter des compléments optiques pour atteindre une focale équivalente à du 10 ou 15 mm. Cela permet non seulement de pouvoir capter une scène plus large (utile pour les épaves) mais aussi de pouvoir faire une mise au point plus rapprochée. Le sujet au premier plan pourra se trouver plus proche et donc prendre plus d’importance dans la photo pour le mettre en évidence (Cf. CFWA).

Le vignetage
Vignetage dans les coins – Nikon D800 – ISO 100 – 16mm FE – f/6.3 – 1/200 s

Et non “vintage” même si le vignetage est plus présent sur les objectifs “vintages” 😉

Jeu de mot mis à part, c’est l’assombrissement de la photo aux extrémités, dans les coins de la photo. C’est lié à la qualité des objectifs de nos appareils photos. Plus ils sont bons (et cher) moins ce défaut est apparent. En plongée c’est moins critique car pour les prises de vues d’ambiance la lumière s’affaiblit naturellement vers le fond. Vers la surface les dégradés de la lumière naturelle créent un vignetage naturel. De plus les lampes et/ou flashs créent aussi un éclairage qui s’estompe aux extrémités (et plus puissant au centre). Ceci est toujours vrai, pour les lampes vidéo et photo même si cette caractéristique est contrôlée pour ne pas être gênante. En macro cela peut mettre en évidence votre sujet principal si vous n’utilisez pas déjà un snoot (cf. Utilisation d’un Snoot en Macro et Le vignetage : un snoot numérique). Mais en général, vu que l’on  ferme fort le diaphragme, ce n’est en général pas perceptible

En effet pour diminuer cet effet il suffit de fermer d’un ou deux crans le diaphragme (soit 1/3 ou 2/3 d’IL) depuis l’ouverture maximale de votre objectif. Si celui-ci ouvre à 3.5, si vous fermez à 4.5 ce sera bon (3.5, 4.0, 4.5 cf. Le triangle de l’exposition – L’ouverture)

Les zooms et les grands angles sont les plus sujets à ce type de défaut.

J’espère que ces quelques précisions vous auront été utiles. Si certains points vous semblent obscurs ou que vous avez des questions complémentaires, n’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook pour être averti des prochains articles concernant la photographie sous-marine.

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”.

Je vous invite aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” ou vous trouverez d’autres sujets et des compléments à ceux abordés sur ce blog.

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.