Le triangle de l’exposition – Ouverture (2/3)

Bonjour les Amoureuses / eux du Monde du Silence,

Nous revoici dans la deuxième partie, le deuxième côté de notre triangle de l’exposition. Précédemment (Cf. Triangle de l’exposition (1/3) – La vitesse), nous avons vu pourquoi l’exposition était importante pour réussir une belle photo et contrôler son atmosphère. Nous avons ensuite vu comment régler la quantité de lumière à l’aide de la durée d’exposition (=vitesse) et quels étaient les effets secondaires du choix de cette durée d’exposition (aussi appelée vitesse). Je sais, je me répète.

Dans cet article, nous allons aborder une deuxième façon de contrôler la lumière qui vient former l’image sur le capteur : l’ouverture ou diaphragme. Sans entrer dans les détails de la conception de l’objectif de votre appareil, il s’agit d’une ouverture dont vous pouvez régler la taille afin de doser la quantité de lumière qui rentre. Plus cette ouverture est grande, plus la quantité de lumière qui rentre sera importante, et inversement. Si la surface de cette entrée double, la quantité de lumière aussi.

Sur les appareils il y a des chiffres qui indiquent la taille de l’ouverture. Malheureusement ils ne sont pas en progression « logique ». Je m’explique. Sur votre appareil photo, vous trouverez des chiffres qui vont du plus petit (grande ouverture = beaucoup de lumière qui rentre = image plus claire) au plus grand (petite ouverture = peu de lumière qui rentre = image plus sombre ). C’est contre intuitif, mais s’explique avec des mathématiques. Je vous épargne cela. De plus, le chiffre qui correspond à une ouverture deux fois plus grande qu’un autre (= deux fois plus de lumière) n’est pas sa moitié (je vous rappelle: le sens de progression est inversé). Voyons ce que cela veut dire dans la pratique. Voici un exemple de ce que vous trouverez sur votre appareil (ou une partie)

… 1.8, 2.0, 2.2, 2.5, 2.8, 3.2, 3.5, 4.0, 4.5, 5.0, 5.6, 6.3, 7.1, 8.0, 9.0, 10, 11, 13, 14, 16, 18, 20, 22, …

  • 1.8 correspond à une très grande ouverture = beaucoup de lumière qui rentre (c’est pratique en plongée où nous manquons en général de lumière)
  • 22 est une toute petite ouverture = peu de lumière qui rentre (c’est utile en macro photographie, nous verrons pourquoi un peu plus loin)
  • Les chiffres en gras montrent les ouvertures qui ont un rapport de surface double :
    • 2.0 laisse passer deux fois plus de lumière que 2.8
    • 2.8 laisse passer deux fois plus de lumière que 4.0
    • 4.0 laisse passer quatre vois moins de lumière que 2.0

Comme pour la durée d’exposition, nos appareils permettent d’ajuster plus finement la quantité de lumière qui vient créer la photo. Des valeurs intermédiaires permettent d’ajuster par tiers : entre 2.0 et 2.8 nous trouvons 2.2 et 2.5 qui limitent graduellement la quantité de lumière. Cette gradation a comme corollaire que toutes les trois graduations vous doublez ou divisez par 2 la quantité de lumière :

  • 3.2 laisse passer deux fois plus de lumière que 4.5
  • 20 laisse passer quatre fois moins de lumière que 10

Ce qu’il faut retenir pour l’exposition:

  • Plus le chiffre de l’ouverture/diaphragme est petit plus il y a de lumière : vous éclaircissez la photo
  • Plus le chiffre de l’ouverture/diaphragme est grand moins il y a de lumière : vous assombrissez la photo
  • Toutes les 3 valeurs vous doublez ou diminuez de moitié la quantité de lumière

En fonction de votre appareil compact ou de votre objectif, votre plage de valeur commencera plus ou moins bas (= sera capable d’avoir une plus ou moins grande ouverture et donc de laisser passer plus ou moins  de lumière) et s’étendra plus ou moins loin (= sera capable de fermer plus ou moins fort l’ouverture pour limiter la quantité de lumière qui rentre).

Note: certains appareils d’entrée de gamme ne permettent pas de régler ce paramètre ou de façon très grossière en offrant que deux ou trois valeurs: par exemple 4.0 et 5.6. Evidemment, c’est passé sous silence.

Ceci termine la partie “technique” qui règle l’exposition. Comme pour la durée d’exposition, l’ouverture engendre un effet secondaire sur l’esthétique de la photo. Ici ce n’est pas une question de flou de bougé ou d’action figée mais d’une zone de netteté autour de votre sujet la profondeur de champ.

Plus l’ouverture sera petite (valeur élevée), plus cette zone de netteté sera étendue. Plus l’ouverture sera grande (petite valeur), plus cette zone sera restreinte.

Sony RX-100 M5 – ISO 125 – 24 mm – f / 1.8 – 1/125 s – Grande ouverture : f / 1.8 – Faible zone de netteté (profondeur de champ) : seul le visage est net.
Sony RX-100 M5 – ISO 400 – 24 mm – f / 11 – 1/15 s – Petite Ouverture : f/11 – Grande zone de netteté (profondeur de champ) : tout est net depuis la lampe jusqu’au corail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu’il faut retenir pour l’esthétique:

  • Grande ouverture = petit chiffre = faible profondeur de champ = plus de lumière = photo plus claire
  • Petite ouverture = grand chiffre = grande profondeur de champ = moins de lumière = photo plus sombre

Le triangle de l’exposition se complète donc avec les informations relatives à l’ouverture du diaphragme et ses conséquences.

Ceci clôture ce deuxième article d’une série de trois dédiés à l’exposition des photos et les choix artistiques que cela implique.

Abonnez-vous à ma page Facebook pour rester informé de la sortie des prochains articles relatifs à la photographie sous-marine.

Vous pouvez également télécharger gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.