Le principe des tiers

Bonjour à vous toutes et tous les amoureux/ses du monde du silence,

Vous avez sûrement entendu parlé de la “règle des tiers” ? Et bien elle n’existe pas: du moins de mon point de vue. Je préfère parler de principe. Ok, au début de ma vie de photographe je cherchais le Saint-Graal pour réussir une belle photo: la plus belle des photos. La “règle des tiers” était souvent brandie comme le point de départ absolu. J’y ai cru. Puis j’ai découvert plein d’autres règles: les masses, les flous, les yeux, les ombres et les lumières, les lignes directrices ou de force, etc …. Et là je me suis senti mal: comment les faire toutes coexister, et si j’y arrivais, est-ce que ce serai alors LA photo ?

Et bien NON. Car les “règles” ne sont pas des règles: elles ne doivent pas forcément être suivies. Si c’est une règle, par définition elle doit être suivie. Comme elles ne doivent pas l’être (votre photo peut très bien être réussie sans les suivre), ce ne sont pas des règles. CQFD. Ce sont des suggestions, des indications. Vous avez le droit d’en profiter ou pas. En effet, votre photo sera tout de même réussie en affirmant autre chose qu’en suivant la suggestion des tiers. En fonction de ce que vous voulez stimuler au travers de votre photo et du regard du spectateur, vous utiliserez tel ou tel élément du langage visuel. Une poésie ne suit pas toujours la grammaire traditionnelle.

Donc, que nous suggère le principe des tiers? Il se décline en 4 formes.

  • Le principe des tiers

    Les points de force.

C’est le plus connu. Vous divisez votre image en 3 zones verticales à l’aide de deux lignes et en 3 zones horizontales avec des lignes … horizontales. Vous avez 9 cases (comme à OXO ou Tic Tac Toe 🙂 ) A la rencontre de ces lignes vous avez des points de forces où il est plus agréable de placer votre sujet, le point d’attention (ou vos sujets).

 

  • Les yeux du Bernard l’ermite sont alignés sur le tiers supérieur de la photo

    Le tiers Horizontal.

Il s’agit de mettre votre sujet (ou ses yeux, ou un rostre, ou …), ou l’horizon, ou la séparation air / eau sur la ligne du tiers supérieur ou inférieur. Cela donne une dynamique à l’image plutôt que un équilibre 50/50 au milieu de la photo.

 

 

  • Le corps de l’hydre est placé sur la ligne droite définissant les tiers

    Le tiers vertical.C’est un principe similaire au précédent: mettez votre sujet ou un élément du décors au niveau de la première ou seconde ligne définissant les tiers verticaux.

 

 

 

 

 

  • Ténérife – D800 – Deux tiers d’eau et un tiers de roche. Les sujets sont dans le tiers inférieur

    Les tiers de “masse”.

L’idée est d’inclure dans la photo des espaces de natures différentes occupant un tiers et deux tiers de la photo. Je m’explique. Vous incluez par exemple dans la photo de la roche et de l’eau. La roche occupe alors 1/3 de la photo et l’eau 2/3 ou inversement et cela de façon globale. Cela peut-être avec une ligne en diagonale. Si c’est vertical ou horizontal, nous revenons au cas particulier 2 et 3.

 

 

 

 

Gardez en tête ces principes pour les appliquer tour à tour lors de vos prochaines prises de vues sous-marines. Ils apporteront une certaines dynamique et rapports plaisants entre les éléments de vos photos. Vous pouvez évidement les combiner.

Si vous n’utilisez pas ces principes, ce n’est pas grave. Faites-le intentionnellement et non parce que vous n’y avez pas pensé 😉

Si vous avez aimé cet article,  abonnez-vous à ma page Facebook pour ne pas rater la sortie des prochains articles.

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”. C’est cadeau !

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.