Championnat du monde à Tenerife (Episode 5) (Vidéo)

Bonjour les Amoureuses / eux du Monde du Silence,

En quoi consiste un championnat du Monde de photographie sous-marine ? Pour un championnat d’apnée, il y a la profondeur, le temps, la méthode (poids constant, …) qui entrent en jeu. Mais pour de la photographie ? Comment cela se passe-t-il ? Que juge-t-on ? Que peut-on faire ou pas ? En voilà des questions légitimes. Je vais donc vous synthétiser le déroulé du 17ème championnat du monde de photographie sous-marine qui s’est tenu à Ténérife en septembre 2019.

Le rendez-vous

Les championnats du monde de photographie sous-marine sont organisés par la CMAS. Ils se déroulent tous les deux ans et sont organisés par un pays membre. En 2015 c’était la Hollande et cela c’est déroule dans la province de Zélande. En 2017, cela c’est passé au Mexique. Cette année, 2019, c’est l’Espagne qui est l’organisatrice et cela se passe dans le Sud de l’île de Tenerife (îles Canaries). A noter que cette année, le 17ème championnat du monde photographie sous-marine est accompagnée de la vidéo pour sa 3ème édition.

Environ 6 mois avant la compétition, les fédérations des pays membres de la CMAS reçoivent une invitation à ce championnat. Ils doivent remplir un formulaire de participation. Ensuite il faut préciser quelles sont les personnes qui représenteront les pays. Par exemple cette année, la Belgique a sélectionné trois équipes de deux personnes. Une équipe c’est toujours deux personnes, une palanquée. Deux équipes pour la photographie et une pour la vidéo. Il peut y avoir un maximum de deux équipes pour la photo et deux équipes pour la vidéo et un capitaine. Chaque équipe est composée d’un.e photographe (ou vidéaste) et d’un.e assistant.e / modèle. En Belgique, côté photo, nous avons une équipe pour la ligue francophone et une pour la ligue néerlandophone. Pour la vidéo, ce sera la Flandre qui représentera la Belgique. Du côté francophone, pas de candidat cette année.

Les explications en vidéo:

Cela dure combien de temps le championnat ?

Le déroulé se passe de la façon suivante

– Jour 1: arrivée, accréditation, installation à l’hôtel. C’est aussi la journée du briefing et des questions pratiques.

– Jour 2: c’est une journée de test. Les participants peuvent découvrir et se familiariser avec l’organisation, les aspects pratiques et les sites de plongée. Deux plongées sont prévues. C’est comme pour de vrai 😉

– Jour 3 et 4 : ce sont les journées où les photos de la compétition sont prises. 4 plongées: 2 par jour.

– Jour 5: délibération et proclamation.

Quel type de photo ?

Il y a 5 catégories de photo. Les photographes peuvent présenter une photo dans chaque catégorie. Les catégories sont les suivantes:

  • Poisson: un poisson dans son environement, un groupe de poisson. L’espèce doit être reconnaissable.
  • Macro : Autre qu’un poisson. cela peut-être de la macro ou de la proxy.
  • Grand angle avec modèle : une photo de “paysage” (qui peut-être verticale ou horizontale) avec un plongeur.
  • Grand angle sans modèle : une photo du paysage sous-marin sans la présence d’un plongeur.
  • Thème de la compétition : chaque édition a un thème. en 2015 en zélande c’était le homard. A Tenerife ce sont les poissons cartilagineux.
Combien de photos peut-on faire ?

Durant chacune des deux journées de plongée, nous pouvons prendre un maximum de 250 photos par jour. Nous pouvons donc remettre au maximum 500 photos pour la compétition. Seules les 250 premières photos sont alors retenues. De plus il n’est pas permis d’effacer des photos. C’est un point qui personnellement m’ennuie. En effet, j’aime faire des essais, des brouillons de ma photo finale. Je fais facilement 150 photos sur une plongée. Donc si je fais trop de photos sur ma première plongée, je me pénalise pour la seconde.

Quel type de plongée ?

Les plongées sont limitées à une profondeur de 30 mètres maximum et cela peut être moins (20 mètres en zélande). La durée est aussi limitée: maximum 90 minutes. Les plongées doivent aussi être des plongées sans décompression . Un palier de sécurité est obligatoire (5 min à 3 mètres) et doit être compris dans les 90 minutes.

Comment éviter la triche ?

Le matin, les cartes sont mises dans l’appareil et formatées. Les caissons sont scellés sous le contrôle d’un commissaire qui ne nous quittera plus. Les appareils mobiles ou autre avec connexion à distance sont interdits à proximité des caissons. Après la seconde plongée, les cartes sont récupérées.Après téléchargement des photos sur un serveur sécurisé, les photographes récupèrent leur carte (une seule carte par appareil photo).

Si nous devons changer de batterie, d’objectif, … et que le caisson doit être ouvert, un commissaire doit être présent. Si le scellé doit être brisé et remplacé, deux commissaires doivent être présents.

De plus les photos doivent être anonymes: que ce soit via les données EXIF ou via le nom, cela doit être non-spécifique.

RAW ou JPEGs ?

Seules les photos en JPEG sont prises en compte par les juges. Les RAWs sont également récupérés par les juges afin de faire éventuellement des vérifications. Les modifications et transformations que l’appareil permet sont autorisées.

Comment soumet-on nos photos ?

Après avoir récupéré notre carte, nous avons alors la soirée pour les charger sur notre ordinateur et les regarder, les trier, faire notre sélection. Au soir de la seconde journée nous devons dire quelle sont nos 5 élues (une pour chaque catégorie). Nous disons également si nous voulons qu’elles soient tournées / retournées pour la regarder. Ce sont les seules modifications autorisées. Elles se font lors du choix, par un responsable et avec notre validation.

Annexes

Si vous voulez une description exhaustive, je vous invite à lire l’article en anglais paru sur www.wetpixel.com

Dans la vidéo qui suit, vous découvrirez l’agenda, le déroulé du championnat, une sélection des règles appliquées (les plus intéressantes à mon sens), les photos que j’ai soumises au jury et les gagnants des différentes catégories.

Pour ceux qui veulent les règles complètes générales des compétitions CMAS et celles particulières de l’édition 2019, voici les liens.

Voici également, les 4 photos que j’ai présentées au jury.

Catégorie grand-angle sans modèle
Catégorie portrait de poisson
Catégorie Macro
Catégorie grand-angle avec modèle

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon livre numérique “4 étapes pour réussir ses photos macro sous l’eau”.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook pour être averti des prochains articles concernant la photographie sous-marine.
Je vous invite aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube “Plongée Photo” ou vous trouverez d’autres sujets et des compléments à ceux abordés dans ces articles.

 

 

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.