Bien préparer son matériel photo

Bonjour les amoureux/ses du Monde du Silence!

Comme moi, vous ne voulez ne pas vous retrouver dans l’eau avec un appareil qui ne peut pas prendre de photo parce que le flash externe ne déclenche pas, parce que les piles sont déchargées, ou encore parce qu’il n’y a pas de carte mémoire. C’est pour cela que je partage avec vous mon rituel de préparation. Cette habitude à prendre est un pas important vers la réussite de photo: ne pas dépendre de problèmes techniques et d’oublis.

Le principe est de ne pas faire les choses au dernier moment et de tout tester comme si vous étiez dans l’eau. Voici mon habitude:

L’avant veille au soir: 

  • Mettre à charger les batteries nécessaires:
    Chargez vos batteries l’avant veille pour pouvoir préparer votre matériel la veille
    • aux flashs principaux liés à l’appareil photo
    • aux flashs déportés si vous en avez
    • aux lampes  (focus, principale, secours, … toutes vos lampes)
    • à l’appareil photo
    • aux accessoires tels que des déclencheurs de flashs déportés
    • les jeux de batteries de secours ou de remplacement: surtout si vous comptez faire plusieurs plongées

La veille:

  • Installer les batteries dans les flashs

    Faites attention à la polarité (le sens) de vos batteries, sinon votre flash ne s’allumera pas
  • Vérifier la mise sous tension des flashs
  • Placer les snoot et difuseurs sur vos flash en fonction de vos besoins
  • Installer les batteries dans les lampes
  • Vérifier le bon fonctionnement des lampes (toutes)
  • Vérifier que la carte mémoire est vide pour être sûr d’avoir un maximum d’espace disponible)
  • Vérifier le format des photos : j’utilise RAW+JPEG. Avec le JPEG en taille petite et la meilleure qualité possible.
  • Installer l’appareil dans le caisson en suivant les prescriptions du constructeur. Enlever le capuchon de l’optique si nécessaire (il m’est déjà arrivé de me trouver sous l’eau et de me rendre compte que je n’avais pas enlever le capuchon. Ce fut un grand moment de solitude).
  • Nettoyer la gorge des joints
  • Nettoyer les joints et les graisser si nécessaire
  • Fermer le caisson et tester l’étanchéité si vous avez un système qui le permet (ex. le Hugy Check de chez Hugyfot)
  • Brancher les flashs sur le caisson et les mettre sous tension
  • Vérifier le fonctionnement:
    • du zoom
    • de la mise au point manuelle / automatique
    • le fonctionnement de certains commutateurs un peu délicat
    • de la prise de vue avec le déclenchement du flash

Lorsque ces tests sont positifs, vous pouvez tout éteindre et ranger votre matériel dans une caisse solide et dédiée. Entourez-le d’un essuie molletonné qui le protégera des vibrations lors du transport et permettra de le sécher après le rinçage.

Prenez cet article et surtout son principe. Faites-en une “check-liste”   pour préparer vos plongées photos en l’adaptant si nécessaire à votre matériel. Vous serez plus serein, concentré sur la photographie, pas sur ce qui doit être une routine.

Bonnes plongées, bonnes photos en étant prêt à temps avec votre matériel 😉

Votre Livre Gratuit

Merci pour votre visite !

 

Pour recevoir votre livre gratuit sur la photographie rapprochée en plongée, indiquez simplement votre prénom et votre mail ci-dessous

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désincrire à tout instant.

Recevez gratuitement mon livre sur la photo macro en plongée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.